Jeudi 18 juin 4 18 /06 /Juin 09:10
Par Fabien-Pierre NICOLAS - Publié dans : News économie et emploi - Voir les 12 commentaires - Ecrire un commentaire
Mercredi 17 juin 3 17 /06 /Juin 09:09
Par FP NICOLAS - Publié dans : News économie et emploi - Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Mardi 16 juin 2 16 /06 /Juin 02:37
Par FP NICOLAS - Publié dans : News économie et emploi - Voir les 3 commentaires - Ecrire un commentaire
Vendredi 15 mai 5 15 /05 /Mai 10:36
Par Fabien-Pierre NICOLAS - Publié dans : News économie et emploi - Voir les 5 commentaires - Ecrire un commentaire
Jeudi 9 avril 4 09 /04 /Avr 16:29

Les membres du Gouvernement n'arrêtent pas de nous répéter que la priorité c'est l'emploi.
Paroles... paroles aurait dit Dalida !
Dans un contexte économique particulièrement défavorable où la situation de l'emploi ne cesse de se dégrader, le gouvernement a néanmoins décidé la suppression du décret d'application de la loi obligeant les entreprises à avoir un plan emploi senior d'ici la fin de l'année ou de s'acquitter d'une pénalité de 1% de leur masse salariale.
La raison évoquée par le gouvernement est qu'il ne faut pas pénaliser les entreprises en période de crise. Quant aux syndicats ils n'apparaissent pas être particulièrement mobilisés contre la suppression des décrets... La discrimination est donc loin d'être morte!

Par ailleurs le gouvernement de Nicolas Sarkozy a aussi supprimé au 1er janvier 2009 l'AER "Allocation Equivalent Retraite" qui concerne environ 60000 seniors ayant 160 trimestres mais n'ayant pas atteints 60 ans, surprenant en période de chômage accru où les seniors vont encore servir de variable d'ajustement, avec les jeunes.

 

Pour éviter justement que les séniors ne servent de variable d'ajustement principale, il est nécessaire de réguler le marché de l'emploi en mettant en place des garde-fous qui rappellent les entreprises qui se laissent aller, à leur devoir. Sans les radars mis en place sur les routes de France, jamais le comportement des automobilistes n'aurait changé aussi vite : tous regardaient les autres dépasser les limites de vitesse et se sentaient autorisé à le faire aussi.
Voilà pourquoi il est indispensable que des « radars » soient mis en place pour que les entreprises qui discriminent les séniors soient ramenées à la raison.

Par Claude - Publié dans : tribune libre - Voir les 8 commentaires - Ecrire un commentaire
Jeudi 2 avril 4 02 /04 /Avr 11:34

Désirs d'Entreprendre estime que ce décret est l'illustration parfaite des mesures « populistes » prises avec un maximum d'effet d'annonce médiatique, mais dont la portée extrêmement limitée dans le champ d'application, l'ampleur et le temps démontre en fait la volonté d'escamoter l'étude de fond des problèmes révélés par la crise, puis d'éviter de faire les réformes qui s'imposent pour assurer un fonctionnement efficace, transparent et juste de l'économie et des entreprises.

Notre position comme nos propositions sur le "décret portant l'interdiction d'attribution jusqu'a fin 2010 de stock-options et d'actions gratuites aux dirigeants des societes beneficiant des aides directes de l'Etat", sont publiées sur le site Désirs d'Entreprendre ( www.desirsdentreprendre.com ).

Par Désirs d'Entreprendre - Publié dans : réflexion groupe - Voir les 2 commentaires - Ecrire un commentaire
Vendredi 27 mars 5 27 /03 /Mars 22:39
Durant tout le week-end, S. Royal répond aux questions des internautes et choisis les videos de la page d'accueil de Dailymotion. Plusieurs videos concernent le monde de l'entreprise, voici quelques premiers exemples.

Par FP NICOLAS - Publié dans : News économie et emploi - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Samedi 21 mars 6 21 /03 /Mars 03:52

Le site l'UMP est fier de présenter une vitrine web très complète qui leur permets de proposer actuellement un vote pour les régionales via Internet ce que n'a pas fait, par exemple, le Parti Socialiste lors des récentes échéances internes.

Leur seul souci, c'est que vu le manque d'écoute total de Nicolas Sarkozy et ses ministres pour leur parti, il y a désormais un vrai vide en terme de présence sur le terraine et en particulier dans les entreprises ce dont nous pouvons nous réjouir en tant que socialistes.

Un exemple ? Etudions en détail les
24 fédérations professionnelles
dont se targue l'UMP :
- La fédération "des métiers de l'air et de la défense": le site web
indique renvoie a une page d'erreur
- La fédération "artisanat et commerce" ne compte qu'un organigramme de 3 personnes sans aucune publication pour une des clientèles électorales les plus fideles de Nicolas Sarkozy
- La dernière rencontre des "métiers d'art et du luxe" remonte a l époque de la
candidature de F. de Panafieu a la mairie
de Paris
- La
fédération NTIC
... n'a pas de site
- La fédération Agriculture a publie son
dernier travail en 2007
malgré la fidélité la encore de cette base électorale pour la droite
- Même l'axe fort du candidat-ministre de l'Intérieur Sarkozy
qu'est la sécurité a été laisse en jachère


Mais le signe fort du réel écroulement de l'intérieur des fédérations professionnelles de l'UMP est quand on constate que
la fédération Banque-Finance ne réfléchit ni a la crise actuelle mondiale ni a la crise sectorielle mais a une reforme de l enseignement et du droit du travail.

Par FP NICOLAS - Publié dans : tribune libre - Voir les 4 commentaires - Ecrire un commentaire
Samedi 21 mars 6 21 /03 /Mars 02:31

Fabrice R. nous a signale une intéressante interview de Thomas Piketty dans Alternatives Economiques de Janvier ou Thomas Piketty rappelle combien la France de Sarkozy est a contre courant du reste de l Europe avec la création d'un dispositif du "bouclier fiscal" soit un cheque de 328.000 euros en moyenne aux plus riches.

Il met aussi en cause les propos d'une Laurence Parisot qui font des rémunérations élevées des PDGs une nécessite pour l'efficacité économique et
donc abonde dans le sens d'un Barack Obama bien décidé a limiter les rémunérations indues de certains dirigeants d'entreprises dépendantes du soutien de l'Etat.

Par Fabien-Pierre NICOLAS - Publié dans : Note de lecture - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Samedi 21 mars 6 21 /03 /Mars 00:00

Nous évoquions récemment sur ce blog la volonté politique d'Obama qui, avec l'aide du Senat et du Congres américain, pousse pour que les entreprises aidées par l'Etat ne puisse pas payer des salaires mirobolants a leurs dirigeants.

Sylvain B. nous signale une nouvelle étape dans la marche vers une Amérique plus juste. Le Senat Américain a écrit hier une nouvelle page d'une politique américaine qui ne veut plus accepter le "laisser faire" prôné par Reagan et Bush en votant
une loi qui taxe a 70% tout les bonus donnes par des entreprises du plan de sauvetage
.

Le caractère rétroactif de la loi rend son inconstitutionnalité incertaine mais c'est néanmoins le signe de l'exaspération croissante de la population américaine, a travers ses représentants, envers une "noblesse d'affaires" qui ne veut pas comprendre a quel point le reste du pays souffre.

Gageons a ce sujet que le management de AIG, nationalise de facto a 70%, choisisse de poursuivre en justice l'Etat pour "trop perçu fiscal" augure mal dans ce qui est de plus en plus un dialogue de sourds entre un président et sa majorité fort du soutien de plus de 70% des Américains et cette élite que protèges un dernier carre de bushistes purs et durs.

Par FP NICOLAS - Publié dans : Note de lecture - Voir les 3 commentaires - Ecrire un commentaire
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus