Manifeste

Publié le par Marc

Créer et entreprendre, pour une vision nouvelle à gauche
 
Nombreux sont ceux qui considèrent qu’il faut redéfinir et préciser la vision et le projet d’une gauche sans complexe pour préparer une véritable alternance La place de l’économique et du social dans cette nouvelle vision est essentielle pour répondre aux attentes des Français
 
L’un des axes centraux de cette nouvelle vision passe par la réhabilitation du Désir d’entreprendre aux yeux de la gauche et du pays.
 
La droite a confisqué cette idée par une vision de l’entrepreneur centrée sur l’individu, le profit et le désir d’accumulation, il s’agit pour la gauche d’opposer une vision alternative considérant l’entreprise comme un lieu de  création collective dans laquelle les entrepreneurs sont capables de rassembler et de fédérer des énergies, des ambitions et des projets autour d'une vision partagée.
 
Loin de toute naïveté, cette vision alternative est complémentaire de la nécessaire défense des intérêts des salariés dans le cadre de rapports sociaux renouvelés privilégiant la transparence, la participation dans l’entreprise ainsi que la négociation par le renforcement du pouvoir de représentation des syndicats
 
Né dans la dynamique de la campagne présidentielle, Désir d'entreprendre est indépendant de tout courant ou personnalité à l'intérieur ou à l'extérieur du PS. Son objectif est de nourrir le débat d'idées et d'élaborer des propositions à l'abri de toute ambition personnelle.
 
Toute personne en accord avec les objectifs du manifeste de Désir d'entreprendre peut donc contribuer aux analyses et propositions du groupe. Désir d'Entreprendre a une vocation nationale, ses travaux et propositions seront mis à la disposition du PS et de la gauche en général.
 
Désir d’entreprendre a adopté dès le départ un positionnement original en se centrant sur la culture de projet et la volonté d’entreprendre plutôt que sur l’analyse macro économique, par ailleurs indispensable, qui est traitée par d’autres experts et groupes de réflexion
 
Désir d’entreprendre rassemble dans un esprit d’ouverture des économistes à sensibilité managériale, des dirigeants et cadres d’entreprises privées (notamment dans le domaine de l’économie du numérique) et publiques, des porteurs de projets et des développeurs régionaux ainsi que tout citoyen souhaitant faire de l’économie autrement.
 
La rénovation profonde de la vision économique de la gauche doit s’appuyer sur un examen approfondi des transformations fondamentales intervenues au cours des dernières décennies marquées notamment par des bouleversements de l’architecture des entreprises et de la division salariés -entrepreneurs à l’échelle mondiale.
 
Ces bouleversements dans la manière de produire et de créer de la valeur sont à l’origine de changements profonds notamment en terme de structures sociales réelles et perçues, en particulier la frontière entre salarié est entrepreneur devient de plus en plus ténue pour nombre d’individus.
 
Parmi les grands défis qui seront au cœur d’une gauche réinventée figurent :
·    Le développement dès l’enfance et l’adolescence d’une culture de projet distincte de la culture du profit ainsi que la réconciliation des Français avec l’entreprise
·    Les moyens d’orienter l’économie de marché vers la satisfaction du plus grand nombre dans une économie ouverte à l’international
·    La place des entrepreneurs et porteurs de projet et les sources de financement de la création de l’entreprise
·    L’analyse de la répartition du risque individuel et collectif et des moyens de financements des créateurs d’entreprise
·    Le rôle du profit sa création et son partage 
·    Les conséquences du développement l’économie numérique et de l’organisation des entreprises par projet et en réseaux
·    La promotion de l’innovation, la création de valeur ajoutée sociale d’emplois durables, le respect de l’environnement, l’enracinement dans les territoires,
·    Les moyens de développer des entreprises citoyennes et de la nature du pacte à passer entre les entreprises et la Nation
·    Une reformulation claire du rôle de l’Etat dans l’économie
·    Le repositionnement du rôle de la France dans l’économie mondiale
 
Dans ce but, Désir d’Entreprendre fait appel à tous ceux qui veulent que la gauche de gouvernement soit à même de présenter une vision cohérente et partagée de l’économie et de l’entreprenariat au sens large dans une société où le profit,  contre partie de la performance, sera plus justement réparti.
 
Désir d’entreprendre : Réconcilions la gauche et les Français avec l’entreprise

Publié dans réflexion groupe

Commenter cet article