Hausse des prix à la consommation : surtout sur l'énergie et les loyers...

Publié le par Fabien-Pierre NICOLAS

Nous évoquions avec vous le mince impact qu'aurait une suppression des marges arrières sur le panier moyen des français: la baisse ne concernerait en effet que le panier alimentaire, hors fruits et légumes, et les marques nationales soit moins de 3% des dépenses.

Et bien entendu, le postulat est que Nicolas Sarkozy exploiterait cela sans tenir ses promesses en matière de hausse du pouvoir d'achat. D'or et déjà, l'usine à gaz de la "feuille de paie Sarkozy" avec détaxation des heures supplémentaires a découragé plus d'un chef d'entreprise et plus d'un salarié.

Or aujourd'hui, l'Insee a publié ses chiffres sur l'inflation et on apprends que les prix ont augmenté de 2% sur les 12 derniers mois. Que remarque-t-on sur le détail ?

Le logement, 1er poste de dépense, augmente de 3.5% et l'énergie, 2ème poste, de 5.2%. Les produits frais augmentent eux de 5.1%. Bref, les plus fortes hausses ne concernent nullement des produits qui baisseront avec une nouvelle loi sur les marges arrières. On voit donc que se prépareront un découplage encore plus grand entre la perception de tout un chacun basée sur la réalité et les fanfaronnades du gouvernement.

Commenter cet article