Le paiement des RTT tourne à la pagaille

Publié le par Fabien-Pierre NICOLAS

Nous évoquions déjà le 11 novembre dernier l'absence d'enthousiasme des PME pour le projet gouvernemental concernant les heures supplémentaires: mal ficelé et manquant cruellement de pragmatisme, on peut constater qu'aujourd'hui, Le Monde rebondit sur ce thème en titrant "Le paiement des RTT tourne à la pagaille".

2 régimes ont été crée en moins de 6 mois, l'un en août dernier dans la loi TEPA et l'autre dans ce nouveau projet de loi. Le manque de préparation sur une mesure qui touche le slogan clé de Nicolas Sarkozy "Travailler plus pour gagner plus" laisse songeur sur le reste des mesures gouvernementales.

Rappelons ensuite que cela restera au bon vouloir de chaque entreprise de confier ou non des heures supplémentaires à chacun de leur salarié puisque cela dépend de l'activité économique laquelle est singulièrement atone malgré le plan de relance visant les hauts revenus initié en juin dernier par le gouvernement.

Pour finir, le chiffrage des heures supplémentaires à payer dans la police ou la fonction publique hospitalière laisse sérieusement à désirer. Il y a sans doute un coût caché de plusieurs centaines de millions d'euros qui pourrait bien porter un coup de plus à un budget déjà fortement déficitaire.

Commenter cet article

frednetick 18/12/2007 14:08

Effectivement il est régulièrement évoqué le nombre de 5 millions d'heurs sup pour les policiers et 1.6 millions me semble t-il pour les Hopitaux. le canard enchainé relaie souvent ces infos là.Quant à la navigation à vue c'est bien souvent ce qui arrive quand n'existe pas de feuille de route...