Feu vert de Bercy pour la vente des "Echos" à LVMH

Publié le par Fabien-Pierre NICOLAS

La DGCCRF vient de rendre, sans surprise, un avis positif pour la prise de contrôle des Echos par LVMH.  Cela entérine de fait le contrôle de Bernard Arnault sur un hebdomadaire de qualité avec une rédaction qui a refusé pendant des mois cette OPA.

De F. Hollande à  F. Bayrou en passant par S. Royal,  nombres d'interlocuteurs avaient rappelé l'importance d'une presse économique indépendante des grands groupes industriels mais malheureusement, l'amitié entre Nicolas Sarkozy et Bernard Arnault a prévalu dans la gestion gouvernementale de ce dossier.

Espérons que demain, les sondages commandités par les Echos, qui ne se sont pas révélés favorables au gouvernement récemment, ne seront pas trappés comme l'ont été d'autres informations au JDD, propriété du groupe Largadère, lequel est aussi un "homme du président".

Commenter cet article