Record de faillites en 2007

Publié le par Alain

 

Selon un rapport du Cabinet Altarès, publié par « les Echos », l’année 2007 voit 49.400 redressements et liquidations judiciaires ce qui est le niveau le plus haut enregistré depuis 1998. La très large majorité de ces défaillances (77%) concerne des structures de moins de 3 salariés et 30% du total ont entre 3 et 5 ans.

Les analystes d’Altarès y voient un effet mathématique de l’accroissement des créations de 2003 et 2004. Par ailleurs ils constatent une très faible utilisation de la loi de sauvegarde de 2006.

Le véritable problème de la mortalité des jeunes entreprises semble davantage lié à l’adéquation offre/marché des créateurs. Pour mémoire, 40% des créations sont le fait de personnes au chômage dont l’ANPE est prompte à se débarrasser et dont il n’est pas certain que les « business plans » aient été suffisamment approfondis. 

Une autre difficulté est liée aux délais de paiement des « institutionnels » et aux difficultés de trésorerie accrues du fait d’un système bancaire qui ne prête qu’à ceux qui ont du répondant. Il devient urgent que la gauche propose de véritables mesures en faveur du développement de ces structures, de l’emploi qu’elles génèrent, de leur contribution à la solidarité nationale.

Commenter cet article