Augmentation du minimum vieillesse : la pression Royal a payé

Publié le par Fabien

SRbien.jpg François Fillon annonce aujourd'hui que le gouvernement entend bien respecter l'augmentation de 25% promise par Nicolas Sarkozy du minimum vieillesse en commencant par 5% en 2008.

On ne peut s'empêcher de penser que c'est grâce à Ségolène Royal que ce gouvernement, étrangement passif sur ce point en 2007, s'est souvenu de ces promesses car elle a martelé depuis 1 mois l'oubli de cette promesse faite aux personnes âgées les plus fragiles financièrement.

Après l'exonération de la redevance TV maintenue sous la pression de la gauche, on peut donc créditer une seconde victoire à Ségolène Royal dans la défense des personnes âgées puisque la droite, malgré elle, a du se souvenir de ses promesses.

Commenter cet article

dom 94 07/02/2008 11:31

D'autant que l'annonce faite est prticulièrement spécieuse puisqu'il s'agit d'une prime de 200€uros " à valoir sur une augmentation à venir de 5%". Le retraités  "petite retraite" qui verra arriver 200€uros alors que sa retraite habituelle est entre 650 et 817 €uros ( le seuil de puavreté européen , rappelons-le risque d'être déçu une fois les élections passées. Mais le prinicpal nest il pas pour certain de passer les éllections. Plutôt que de se féliciter de cett" victoire", il y a au moins aussi urgent de dénoncer le tour de passe-apsse.

A-LISSE 06/02/2008 12:32

Il est bien vrai que l'on a entendu souvent Ségolène Royal répéter dans les médias qu'il fallait augmenter les minimums vieillesse comme cela a été promis lors de la campagne de Nicolas SARKOZY.Il me semble toutefois que l'annonce de cette mesure, à moins de un mois des municipales, est quelque peu intéressée. On dirait qu'elle arrive à point pour faire oublier aux personnes âgées -notamment - les frasques sentimentales et peopolesques de SARKOZY, et les réconcilier avec un vote à droite aux municipales.

gwadaboul 06/02/2008 11:52

Il faut critiquer le Président de la République et condamner la politique du gouvernement sur ce qui intéresse véritablement les Français.je veux dire la vie chère , la défense du pouvoir d'achat!la politique ne doit pas se limiter à une opposition systématique, mais une opposition constructive. Ségolène Royal une autre façon de faire de la politique.