Péages: comment contourner la loi et alimenter l'inflation

Publié le par FP NICOLAS

Challenges dans son édition du 30 Avril évoque le rapport de la Cour des comptes qui incrimine les pratiques des sociétés de péage en matière de hausses tarifaires Celles-ci ont en effet signé un protocole avec l'Etat, lequel s'est désengagé fortement du secteur sans rationalité économique aucune, qui garanti une hausse limité à 1% par an.

Problème: La hausse du chiffre d'affaires de ces entreprises atteint 9% alors qu'en théorie, les 1% de hausse tarifaire et les 3% de hausse du trafic devrait conduire à 4% de hausse.

La raison toute simple vient de hausse forte sur les tronçons très fréquentés contre une absence de hausse sur des parties moins fréquentées: or la convention calcule les hausses selon les kilomètres couverts par chaque partie et non selon le trafic.

On voit que le régulateur public a encore des efforts à faire si on veut que le pouvoir d'achat des millions de Français contraints d'utiliser leur voiture pour se rendre au travail ne soit pas entamé par les privatisations à l'emport pièce réalisées par le gouvernement Villepin-Sarkozy.

Commenter cet article