Cas d'école: une stratégie virale appliquée à la politique

Publié le par FP NICOLAS

On peut actuellement constater que la machine UMP à déformer la réalité continue de fonctionner à plein: après un coup d'éclat organisé à dessein par un vice-président de la région Poitou-Charentes, l'UMP a décidé de faire fonctionner à plein l'association d'idée "S. Royal = femme de pouvoir = trop autoritaire".

Les jeunes UMP de Poitou-Charente ont donc initié une campagne virale via un montage de la vidéo de France3 région puis l'ont diffusée auprès d'une dizaine de blogs proches de l'UMP en appliquant une stratégie marketing fort en vogue.

Après un relais par ces blogs, les médias ont embrayé puis d'autres blogs plus neutres politiquement pour enfin arriver à une diffusion par les chaines d'emails y compris dans le PS où certains ont des intérêts divergents de ceux de S. Royal.

Celle-ci a donc décidé de répondre point par point quelques semaines après la mise en circulation de la vidéo pour ne pas laisser la rumeur devenir une pièce de puzzle de plus dans la stratégie de démolition de l'UMP qui semble décidément bien craindre la seule opposante audible à Sarkozy avec Besancenot.


Publié dans tribune libre

Commenter cet article

Danielle FALQUE 15/06/2008 17:53

Nous sommes pollués par les médias. Vive Le Canard, dans l'édition du 11 juin 2008  une B.D croustillante consacrée à la véritable histoire de l'opération du Ponant. A comparer avec les commentaires de TF1. 

gael 15/06/2008 10:57

http://www.profencampagne.com/Un blog (cité sur le site DA) que j' ai découvertA voir absolument; très informatif sur l' éducation et agréable à lire)