Combattre et proposer, un nouvel espoir est né

Publié le par Marc Dupuis

On l’attendait, la presse, la droite, la gauche, et l’opinion publique, un an après la présidentielle, et plusieurs mois de consultation réunissant près de 3000 contributions.

On l’attendait sur plusieurs points : capacité de trancher et de proposer avec précision,  capacité de réunir une équipe soudée, capacité d’être au dessus de la mêlée des multiples prétendants à diriger le PS et la France, capacité de tracer une perspective de rassemblement de la gauche et une ouverture aux autres démocrates. Et surtout capacité à parler et agir ferme devant la dérive autoritaire d’un Sarkozy porteur de déchirure, bref d’être un leader de l’opposition et du PS.

Combattre et proposer tels étaient les maîtres mots de cette rencontre joyeuse, chaleureuse et combative réunissant un millier de personnes, militants responsable, représentants de la société civile.

Combattre en étant à côté et à  la pointe de ceux qui souffrent de la  rupture sarkozienne au profit de plus nantis, qu’il s’agisse du pouvoir d’achat combattre les perspectives inquiétantes que nous offre ce régime qui prétend mettre la main mise sur tout y compris nos libertés.

Proposer, en montrant qu’une autre politique est possible en faisant du  Parti socialiste un parti fort, ouvert aux autres et porteur d’espoir, un parti reflet de la société française, avec une vraie parité hommes femmes, métissé, divers, à la fois, dans les origines de chacun et dans la façon de militer.

Proposer en traçant des voies précises pour un rééquilibrage entre travail et capital, pour une vraie action contre la vie chère, pour une révolution fiscale en fusionnant l’impôt sur le revenu et la CSG en un impôt unique et progressif, proposer une nouvelle politique des retraites avec un compte individuel à points transparent, tenant compte de la pénibilité et équitable entre toutes les formes de revenus.

Proposer en encourageant la France qui entreprend, innove et crée des emplois par une vraie politique de soutien aux PME

Proposer en reconsidérant le rôle de l’Etat, qui doit prévenir plutôt que guérir quand il est trop tard

Proposer une vraie révolution écologique en transformant le choc pétrolier en opportunité,  en mettant notre industrie à la pointe des marchés de l’énergie propre et du développement durable.
 

Ces propositions précédées par une consultation démocratique apportent enfin un éclairage crédible à un Parti socialiste devenu inaudible par ses querelles de personnes. Il s’agit de faire monter le débat politique d’un cran, tel est l’engagement pris par Ségolène Royal et toute son équipe, préfigurant la rénovation du PS. 

Publié dans tribune libre

Commenter cet article