Comment combiner excellence environnementale et "état stratège": l'exemple de la voiture électrique low cost

Publié le par FP NICOLAS


Nous évoquions déjà ce projet de voiture écologique et low cost initie par la Région Poitou Charentes  et sa présidente, Ségolène Royal, en juin dernier et ces modèles sont désormais présente au Mondial de l’Auto, ex temple des pollueurs qui peu a peu se transforme en un lieu ou les solutions de mobilité propre sont en vogue.

En l'occurrence, il faut saluer un exemple frappant de l état stratège que Désirs d entreprendre appelle de ses vœux dans sa contribution: il ne s agit pas d un état omnipotent qui tente de créer ex-nihilo dans une industrie a forte intensité capitalistique une société nationalisée mais bien d'un projet ou l'acteur publique a joue le rôle de déclencheur et soumis un cahier des charges social (le prix, l autonomie) et écologique (les matériaux, l énergie employée) a 3 acteurs prives.

On ne peut que constater le contraste avec les acteurs prives, tels l'indien Tata ou encore Renault et sa Logan, qui n'ont pas inclue l'urgence environnementale dans leurs nouveaux modèles low cost. Le gouvernement Sarkozy-Fillon serait donc bien inspire de réviser ses "bonus malus" écologique qui sponsorisent beaucoup trop les petits modèles a essence pour que l'excellence environnementale puisse un jour exister dans notre secteur automobile.

Commenter cet article

jon 02/10/2008 21:12

Allez, ça mérite un petit lien !http://www.lachalouperassemble.com/article-23335541.html