Henry Mintzberg, un autre regard sur le management

Publié le par FP NICOLAS

En fevrier 2008, Alternatives Economiques consacrait un portrait à Henry Mintzberg, sociologue des organisations managériales assez peu connu en France.

Quelques mois ont passés que nous avons mis à profit pour étudier plus avant un auteur managérial atypique qui a consacré une partie non négligeable de son oeuvre à remettre en cause les idées reçues: sur l'enseignement "managérial" par exemple et le dogme des MBAs comme alpha et omega du parcours d'un bon top manager mais aussi plus récemment sur la rationalisation court-termiste et la destruction
de valeur à long terme pour l'économie américaine.

Son oeuvre est avant tout marquée par la volonté, que nous exprimons souvent ici, de sortir d'une schématisation à outrance pour examiner à partir d'expériences concrêtes de "managers du réel" (traduction approximative), bref de participer à la construction d'une pensée managériale rationelle et participative en lieu et place du prêt à penser libéral des années 2000.

Son autre combat porte sur la vision stratégique pour laquelle il dépeint un monde du conseil en stratégie déconnecté du réel qui croit, malgré des échecs patents, qu'il existe une "meilleur méthode" uniforme dans un environnement économique plus volatil. A venir donc sur le blog de Desirs d'Entreprendre quelques fiches de lectures sur l'oeuvre d'Henry Mintzberg et n'hésiter pas à
visiter son site en attendant.

Publié dans Note de lecture

Commenter cet article

Philippe 09/12/2008 18:22

Très saine lecture. Mintzberg fait quand même partie des passages obligés dans de nombreux cursus de gestion : ses travaux sur les configurations organisationnelles étant les plus connus. Il est aussi à l'origine d'un très bon panorama des différentes écoles en Stratégie d'Entreprise (le titre de l'ouvrage est Safari en Pays Stratégie).