Cagnotte de l'UNEDIC ou pas cagnotte ?

Publié le par FP NICOLAS

Devant l'excédent annoncé de 3.5 milliards d'euros des caisses de l'Unedic (assurance chômage), beaucoup d'appétits s'aiguisent. Le ministre du Travail évoque un éventuel transfert vers les caisses de retraite, en déficit, tandis que la CGT parle d'améliorer l'indemnisation des chômeurs.

Désolé pour un exercice jamais agréable mais ces 2 solutions me semblent également mauvaises car toutes deux se base sur l'hypothèse d'une cagnotte présente utilisée pour les besoins du présents. Or la clé d'une bonne santé des comptes sociaux dans le futur est double: la baisse du taux de chômage ainsi que la hausse du taux d'actifs chez les jeunes et les seniors.

Or pour améliorer ces points, quelle meilleur solution que d'améliorer l'employabilité des chômeurs et de faire acquérir des compétences aux populations sous employées ? L'utilisation rationnelle de cet "excédent", une fois les dettes de l'Unedic apurées fin 2009, serais donc plutôt à chercher dans la formation professionnelle et l'amélioration du réseau ANPE-Unedic dans ses outils de conseils.

Commenter cet article

waret 06/04/2008 18:26

Je suis à 100% d'accord avec la position de Fabien Pierre NICOLAS

Didier B 03/04/2008 10:35

L'excedent des caisses de l'UNEDIC doit servir, comme tu le fais remarquer, pour améliorer l'avenir pas pour faire plaisir au présent.La formation des chomeurs devrait en bénéficier en premier lieu. Leur rémunération ne devrait pas entrer en ligne de compte car, ce qui est important, c'est qu'ils retrouvent un travail rémunéré correctement et rapidement, pas qu'on les aide à rester au chomage.